Mariette Gélinas, présidente AQDR-Trois-Rivières et présidente AREQ-04B Shawinigan, décembre 2018

C’est aujourd’hui la journée mondiale du bénévolat. L’occasion est bonne pour rappeler l’importance de la contribution des aînés au bénévolat. D’ailleurs, le thème « Bien vieillir ensemble » retenu par la Conférence des tables régionales de concertation des aînés du Québec (CTRCAQ) pour la Journée internationale des personnes aînées 2017 du 1er octobre dernier, évoque la participation active des personnes aînées dans la société.

Durant l’année, nous célébrons diverses journées : journée mondiale contre le cancer le 4 février, journée internationale des femmes le 8 mars, journée internationale du bonheur le 20 mars, journée mondiale des parents le 1er juin, journée mondiale contre le travail des enfants le 12 juin, journée internationale de l’amitié le 30 juillet, journée internationale de la jeunesse le 12 août, journée de la paix le 21 septembre, journée mondiale de l’enfance le 19 novembre;  journée internationale des hommes le 19 novembre, etc. Il était donc important de souligner l’apport et la contribution des personnes aînées à la société d’une façon particulière par la journée internationale des personnes âgées décrétée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) en 1991 le 1er octobre et la journée mondiale du bénévolat le 5 décembre nommée aussi par résolution de l’ONU, journée internationale du volontariat.


Selon la CTRCAQ, « Bien vieillir évoque le fait que chaque personne aînée vit son vieillissement à sa façon et ensemble rappelle l’importance de la participation sociale des personnes aînées ».

En grande majorité, nos aînées et aînés sont très impliqués comme bénévoles au sein de leur famille et de leur communauté. Parfois, ce sont des gardiens avertis pour permettre à leurs enfants de jouir de vacances en toute quiétude. Parfois ce sont des oreilles attentives pour les petits-enfants ou encore une aide dans une construction, une réparation. Ce sont des bénévoles recherchés par les organismes pour leur disponibilité, leurs connaissances. On pourrait remettre un certificat de bénévolat à plus  50% de nos personnes aînées car ce sont elles qui ont le plus haut taux de participation aux activités bénévoles.

Étant des citoyennes et des citoyens à part entière, les personnes aînées contribuent aussi à la société en payant taxes et impôts. Plusieurs domaines comptent sur la présence des aînées et aînés tels arts et spectacles, restauration, sports, communication (informatique, internet)  et même l’éducation (pensons à l’Université du 3e âge) afin de rentabiliser leurs activités.

Profitons donc de cette journée du 5 décembre pour rendre hommage aux personnes qui ont bâti le Québec, qui se dévouent depuis des décennies; portons une attention particulière aux membres de notre famille, de nos associations, à nos voisins et amis qui jouissent du statut de personnes aînées ou qui ont besoin d’aide, qui sont malades physiquement ou mentalement…

Grand merci à vous, aînées et aînés bénévoles et impliqués ; continuez votre cheminement avec nous!

PARTAGER

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here