Steven Roy Cullen Gazette de la MauricieSteven Roy Cullen, février 2018

Le 25 janvier dernier, les cinéphiles apprenaient avec joie la venue dans la région mauricienne des Rendez-vous des cinémas du monde de Trois-Rivières, nouvel événement cinématographique organisé par le Comité de Solidarité/Trois‑Rivières (CS3R) et le cinéma Le Tapis Rouge dont la première édition aura lieu du 16 au 22 février prochain.

CONCOURS!!! Tirage d’un passeport pour les Rendez-vous!

« Les Rendez-vous des cinémas du monde de Trois-Rivières sont là pour permettre l’éducation citoyenne et l’éducation à la solidarité. Cela se fait par le truchement de bon cinéma du monde avec de bons réalisateurs qui présentent une critique ou une perspective de réalités sociales vécues dans leur pays qui peuvent avoir des parallèles partout sur la planète », explique Richard Grenier, coordonnateur de la mobilisation et des campagnes d’éducation au CS3R.

« On réalise cet événement aussi pour favoriser une culture québécoise forte, accueillante et respectueuse des différences », poursuit-il.

Les Rendez-vous des cinémas du monde de Trois-Rivières proposent pour cette première édition six fictions et un documentaire qui ont tous en commun de raconter des histoires qui ne s’oublient pas. Voici la liste des films qui prendront l’affiche :

Montage Rendez-vous des cinémas du monde de Trois-Rivières

Chacun des films de la programmation sera diffusé une fois à 13 h et une seconde fois à 19 h. Le prix d’admission sera de 9 $ pour les projections de jour et de 11 $ pour celles du soir. Le prix d’admission pour les aînés est de 9 $ en tout temps, alors que celui des étudiants est de 6 $ en tout temps. Il est également possible de se procurer au coût de 20 $ un passeport valide pour trois projections. Les films Glory (19 février) et Je ne suis pas votre nègre (20 février) seront suivis d’un échange avec le public lors des diffusions du soir.

« Un bon livre, comme un bon film, comme toute œuvre d’art valable, ne nous laisse pas intacts : il nous fait sortir de nous-mêmes et nous engage à porter sur le monde et sur nous-mêmes un regard différent » – Bernard Émond, Camarade, ferme ton poste, Lux Éditeur, 2017

2 COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here