Mariannick Mercure, avril 2015

Les conglomérats porteurs d’initiatives controversées au profit de puissants intérêts privés disposent de ressources financières sans limite et de multiples réseaux d’influence pour promouvoir leurs projets, aussi potentiellement dangereux puissent-ils être.

Seulement 32% des Québécois se disent en faveur du projet d’oléoduc énergie Est de Transcanada. Les citoyens et les communautés locales qui refusent des projets qu’ils considèrent éminemment risqués ou contraires au bien commun peuvent-ils faire reculer des adversaires aussi puissants?

Oui affirme, sans hésitation, Jacques Tétreault, coordonnateur du Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec.

«  La détermination des citoyens à protéger leur territoire est très grande et quasi inépuisable. Les dangers de déversements sont de plus en plus connus et personne aujourd’hui n’a le goût de mettre l’eau, notre ressource la plus précieuse, à risque. L’appât du gain à court terme n’impressionne plus les citoyens. Les connaissances acquises lors des différentes luttes antérieures font en sorte que les citoyens sont aujourd’hui mieux informés et mieux « outillés » pour mener la bataille. Oui, il y a encore espoir de remporter cette lutte citoyenne! » -Jacques Tétreault

petrolieres089

Luttes citoyennes environnementales  gagnées

2015 : Abandon du projet de Transcanada et du gouvernement Harper de port pétrolier dans la pouponnière de béluga de Cacouna : Gain citoyen

2013 : Échec du projet de terminal méthanier « Rabaska » en zone peuplée à Lévis, des compagnies Gaz Métro, Enbridge et Gaz de France : Gain citoyen

2012 : Fermeture de la centrale nucléaire de Gentilly : Gain citoyen

2011 : Abandon du projet d’exploitation des Gaz de schiste dans la vallée du St-Laurent par diverses compagnies dont Junex et Talisman : Gain citoyen

2011 : Échec du projet de minicentrale hydroélectrique de Sainte-Ursule : Gain citoyen

2007 : Abandon du projet de la Société Intermont inc. et du gouvernement Charest de privatiser une partie du parc national du mont Orford afin d’y construire des condos: Gain citoyen

2004 : Échec du projet d’Hydro-Québec de centrale au gaz du Suroît à Beauharnois : Gain citoyen

2000 : La défense nationale cesse ses tirs d’obus dans le lac St-Pierre : Gain citoyen

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here