103.1 fm

Alexis Lambert – Les mains sales – Février 2021

La PCU a fait peur à plusieurs. Si elle est arrivée comme une panacée au mois de mars, elle est devenue, dès l’été, le synonyme d’une nouvelle peur : le gouvernement était en train de créer une «génération de BS».#

Une classe moyenne faible

Nous vivons dans un monde hétérogène où il y a d’une part, ceux et celles qui luttent pour des meilleures conditions de travail, et d’autre part, ceux et celles qui luttent pour que le salaire minimum soit aboli. À travers tout ça se pose la question du revenu de base.

Beaucoup de gens évoluent dans des situations où le travail est une nécessité. L’institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) estime que c’est un Québécois sur cinq qui vit aujourd’hui en dessous du seuil de la pauvreté. L’Association canadienne de la paie (ACP), elle, estime qu’environ 31% des Québécois vivent d’une paie à l’autre.

Continuez votre lecture sur le site du Zone Campus 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here