Dans le cadre du projet Contact, à l’hiver 2018, l’artiste Dany Carpentier a effectué une résidence d’une journée sur les 6 territoires de la Mauricie dans laquelle il a composé des slams en s’inspirant des fiertés locales.


Mékinac
Dany Carpentier, mars 2019

Ils sont arrivés, fragiles

Pire, les colons passaient l’hiver

À se demander s’ils allaient y survivre

À la recherche de grands espaces

Ils ont vu la mort en face

Jusqu’à ce qu’ils chassent, qu’ils sachent

Les savoirs ancestraux, grâce

À l’accueil des premiers peuples

Ils ont pris une place

De la fourrure puis du bois

Du poste de traite, à ce de quoi est faite

Ta cabane au Canada, un arrêt sur image, un flash

Une bulle à part, je te parachute

Et t’atterris au sommet de La Tuque

Ce sera déjà un bon départ

 

Le grand air

Où je veux être longtemps avant qu’on m’enterre

La rivière, les grandeurs et ses mystères, mister

Le poisson vient taquiner le pêcheur

Si c’était la force du nombre

L’épinette noire serait vainqueur

Aujourd’hui y’a autant de courtoisie

Que de pourvoirie

Tu trouveras de quoi rire

On l’entendra de Wemo ou le centre-ville

Le meilleur de la nature

Contre la nature du meilleur

 

Tu veux un abri contre le temps

Viens faire une cure de tes écrans

Parce que prendre du recul

C’est prendre de l’élan (Solaar)


Voici quelques liens en références à certains éléments mentionnés :

Route du cuivre https://books.google.ca/books?id=eIQC…

Les premiers colons http://www.ville.latuque.qc.ca/fr/vil…

Poste de traite http://www.lerapideblanc.com/img/La_T…

La Tuque (signification) https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Tuque

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.