pub

Cet article est rendu possible grâce au soutien financier du Gouvernement du Québec dans le cadre du programme Québec ami des aînés.

UTA UQTR


Steven Roy Cullen, mai 2019

Poursuivant sa mission de contribuer à la construction d’une société juste, solidaire et participative, La Gazette de la Mauricie a piloté une seconde phase du projet Parole aux aînés au cours de sa saison 2018-2019. Cette seconde phase s’inscrit dans une suite logique d’actions visant à donner la parole aux citoyens et citoyennes de la Mauricie. Après tout, le contenu de notre média indépendant est produit par et pour la communauté.

Rappelons que la première phase du projet Parole aux aînés a été réalisée en 2016. Une collaboration avec l’Université du troisième âge de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UTA) et Martin Francoeur du journal Le Nouvelliste avait permis d’offrir un cours de rédaction journalistique et textes d’opinion. Une quinzaine de personnes aînées avait ainsi été outillée pour rédiger en nos pages, mais aussi dans la tribune des lecteurs du quotidien régional.

Le Studio mobile communautaire

Au même moment, c’est-à-dire à l’automne 2016, notre journal procédait au lancement de son Studio mobile communautaire afin de diversifier les moyens de communication par l’intermédiaire desquels les citoyens et citoyennes de la Mauricie peuvent prendre parole. Ce studio de production vidéo est accessible gratuitement pour les bénévoles de notre média et les organismes communautaires de la collectivité.

La manipulation des appareils audiovisuels apporte son lot de défis pour les néophytes de la production vidéo. Afin de démocratiser celle-ci et encourager l’utilisation du Studio mobile communautaire, il fallait offrir des formations en production et post‑production vidéo. La seconde phase du Parole aux aînés tentait de répondre à ce besoin auprès de la population aînée.

Des résultats encourageants

Étant donné le succès de la collaboration avec l’UTA lors de la précédente phase du projet Parole aux aînés, il a été décidé de poursuivre cette association afin d’offrir, à l’automne 2018, un cours de production et post-production vidéo. Bien que certaines embûches aient été rencontrées notamment en raison des difficultés d’apprentissage des technologies audiovisuelles, on peut qualifier le cours de réussite.

Douze personnes ont complété le cours dispensé par David Dufresne-Denis, un vidéaste d’expérience de la région, et plusieurs d’entre elles continuent de participer aux activités du Studio mobile communautaire. Les capsules vidéos réalisées durant la formation sont disponibles sur notre chaîne YouTube.

Le présent dossier dresse le bilan de la seconde phase du projet Parole aux aînés en donnant la parole à deux apprenants, Gaétan Montplaisir et Dominique Le Bot, qui nous racontent leur expérience et les projets de reportages réalisés. De plus, une rubrique opinion laisse place à la plume de François Bellemare, un participant à la première phase du projet. Enfin, Audrey Hivon nous explique pourquoi la participation sociale chez les personnes aînées est un vecteur de santé.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.