pub

La Gazette de la Mauricie, en collaboration avec le Pôle d’économie sociale Mauricie et la Caisse d’économie solidaire Desjardins, vous présente la série Cap sur l’innovation sociale. Dans chacune de nos parutions d’ici juin 2018, nous mettrons en lumière un projet ou une initiative entrepreneuriale qui répond de façon originale à un besoin de notre collectivité. Voici le cinquième de la série de neuf reportages.

Caisse d'économie solidaire Desjardins

Économie sociale Mauricie

Steven Roy Cullen Gazette de la MauricieSteven Roy cullen, février 2018

La Ville de Nicolet figure parmi les premières municipalités québécoises à se doter d’un budget participatif citoyen. L’automne dernier, elle concluait un processus de plusieurs mois en soumettant six projets bien ficelés au vote populaire. À cette occasion, la mairesse, Geneviève Dubois, avait donné rendez‑vous à l’équipe de La Gazette pour lui exposer le caractère innovant de la démarche.

« On se trouve dans le Parc Thérèse-Boisvert-Allard. Je dirais que ce parc a un peu fait germer l’idée du budget participatif citoyen, parce que c’est le résultat des efforts d’une famille qui souhaitait rendre hommage à leur mère », affirme la mairesse à propos de l’endroit où a lieu l’entretien.

Pourquoi instaurer un budget participatif ?

L’initiative de la famille Boisvert-Allard était entièrement autonome. Les membres de la famille ont fourni les fonds nécessaires et ont ensuite collaboré avec les services de la ville pour la création du parc. Or, combien d’autres projets d’intérêt public pourraient voir le jour si les citoyens et les citoyennes avaient les moyens de concrétiser leurs idées ? « Les citoyens ont des idées, mais ils n’ont pas toujours les moyens ou la “pogne”, si je peux m’exprimer ainsi, pour pouvoir réaliser leurs projets », souligne Mme Dubois.

« Les gens ont l’impression de pouvoir se prononcer et d’avoir un impact réel sur l’avenir de leur municipalité une fois aux quatre ans au moment de choisir leurs élus. Je trouvais que c’était peu significatif, poursuit-elle. De leur donner les moyens de proposer des projets, de prendre un pourcentage du budget municipal et de le redonner aux citoyens, je trouvais que c’était très innovateur et c’est ce qui me plaisait dans le budget participatif citoyen ».

Processus rigoureux

Les sommes réservées à la réalisation de projets citoyens ne sont pas versées au gré des demandes déposées. Bien plus qu’un simple appel de projets, le budget participatif citoyen de Nicolet respecte un processus rigoureux en six étapes:

  1. dépôt d’idées de projets par les citoyens et citoyennes;
  2. analyse de recevabilité par le comité de pilotage;
  3. bonification des idées par d’autres citoyens et citoyennes ou lors de rencontres avec les intervenants municipaux;
  4. analyses technique, juridique et financière des idées par les porteurs de projets;
  5. sélection des projets devant être soumis au vote populaire par le comité de pilotage;
  6. vote populaire.

L’engagement des porteurs de projets est exigé à chacune de ces étapes. « Je pense que cela a surpris quelques citoyens. C’est une démarche quand même intense. Ils sont engagés tout au long du processus et même pour la mise en œuvre de leur projet s’il s’avère que celui-ci est retenu par la population », précise Mme Dubois.

Engagement citoyen

« Le budget participatif citoyen s’inscrit très bien dans la nouvelle façon de faire de la Ville de Nicolet qui vise à susciter un engagement accru des citoyens. Ces derniers portent les projets et ne font pas juste en demander la réalisation. Ils sont partis prenantes de ces projets-là » renchérit Geneviève Duval, directrice des Services à la communauté.

Au final, trois projets auront été retenus par les Nicolétains et Nicolétaines, soit l’aménagement du quai au Port Saint-François, l’ajout d’une structure de jeux d’enfants en forme de bateau pirate sur le terrain de la chapelle du Port Saint‑François et l’érection d’une sculpture en forme d’arbre-fontaine devant le Centre des arts populaires.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.