103.1 fm

Christine Groleau – Collaboration Zone Campus – mars 2021 

mères étudiantes
Les mères étudiantes ont à se préoccuper à la fois de leurs études, de leur propre santé ainsi de la santé de leur(s) enfant(s).

La population étudiante vit beaucoup de stress en temps normal, car la performance occupe une place importante dans leur vie. Depuis un an, le niveau de stress a augmenté avec l’arrivée du Coronavirus. Or, il y a une catégorie de personnes pour qui le stress atteint des niveaux vertigineux: les mères étudiantes.

Selon une enquête menée par Léger en partenariat avec l’Association d’études canadiennes (AEC) le 2 et 3 janvier 2021, «les femmes de 18 à 34 ans ont des auto-évaluations négatives de la santé mentale beaucoup plus élevées que les hommes de la même tranche d’âge» et «plus de 30% des étudiants de 18 à 34 ans déclarent avoir une mauvaise santé mentale». Les statistiques ne mentent pas; les témoignages recueillis auprès de mères étudiantes sont également sans équivoque.

Continuez votre lecture sur le site du Zone Campus 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.