Isabelle Bordeleau, membre du comité Mauricie Récolte – publireportage – mai 2021

C’est en 2018 qu’a germé une idée dont on parlera sur toutes les tribunes. En effet, Suzie Paquin, coordonnatrice de Maski en forme, un organisme qui prône les saines habitudes de vie, a lancé l’idée de récupérer les fonds de champs au lieu d’acheter des fruits et légumes pour les remettre aux organisateurs d’activités. On pourrait ainsi faire d’une pierre plusieurs coups : limiter le gaspillage alimentaire, permettre aux organisateurs d’offrir de meilleurs choix alimentaires aux visiteurs et reconnaître le travail des producteurs maraîchers locaux.

Des bénévoles lors d’une récolte de Maski récolte – Crédits : François Bernier

Avec l’aide de la SADC de la MRC de Maskinongé et d’une subvention de l’organisme M361et de sa plateforme 100°, le projet Maski récolte a été lancé au cours de l’été et les premières récoltes se sont tenues de septembre à novembre. Le concept est simple : on mobilise des volontaires pour cueillir les denrées qui autrement seraient laissées au champ par les producteurs, faute de main-d’œuvre, de rentabilité ou de temps. La récolte est ensuite divisée à parts égales entre les cueilleurs, les producteurs maraîchers et des organismes communautaires œuvrant en sécurité alimentaire.

Cette première saison d’activité a permis de récolter 1 414 kg, a mobilisé 48 bénévoles et 7 producteurs maraîchers. Neuf organismes ont reçu des denrées. Fort de ce succès, Maski récolte a déposé une demande au Plan de développement de la zone agricole et agroforestière de la MRC de Maskinongé pour financer la saison 2019. La saison s’est amorcée dès le début de l’été et a permis de multiplier les récoltes ainsi que les entrevues !

La notoriété du projet a rapidement dépassé les limites du territoire, tant et si bien que la MRC Des Chenaux a souhaité implanter un projet similaire sur son territoire à l’été 2020. C’est ainsi qu’un nouveau comité s’est formé et qu’une saison de récolte a eu lieu sur un deuxième territoire de la Mauricie. Au même moment, l’organisme La Brouette s’est aussi montré intéressé à mettre en place un projet pilote à Trois-Rivières, ce qui a permis d’organiser quelques récoltes à l’automne 2020.

Coordonnées Mauricie Récolte

Contact : mauricierecolte@gmail.com   Tel 873 255 7195

Crédits : Valérie Paquette

L’effet multiplicateur

L’échange et la synergie développée entre les trois projets ont permis de clôturer la saison de récolte 2020 avec des résultats époustouflants : plus de 30 tonnes de fruits et légumes récoltés, 26 producteurs maraîchers ont ouvert leurs champs ou leurs potagers, tandis que 41 organismes ont bénéficié des denrées.

Devant les retombées importantes de ce projet et afin d’en assurer la pérennité, plus d’une vingtaine de personnes représentant autant d’organisations se sont regroupées en un comité régional. Celui-ci a pour mandat de réfléchir à la consolidation des projets locaux et aux pistes d’action pour développer des sources d’autofinancement, optimiser les ressources mais aussi déployer le projet dans d’autres territoires intéressés.

Après Maski, Des Chenaux et Trois-Rivières récolte, assistera-t-on à la naissance de Mékinac, Shawinigan ou Mauricie récolte ? C’est le pari que font les partenaires de ce projet porteur, qui travaillent sans relâche pour le développer dans toute la Mauricie. Les activités en 2020 ont été rendues possibles notamment grâce à la contribution financière du Centre de santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec dans le cadre du programme Territoires : priorités bioalimentaires.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.