Marie Duplessis1. Que devrions-nous retenir de vous ?

Je suis dans le domaine agricole depuis 10 ans. Je suis militante pour les droits humains et pour les causes environnementales.

2. Pourquoi briguez-vous le poste de député.e pour votre circonscription? Comment expliquez vous votre choix de parti?

Je crois que Trois-Rivières a le potentiel pour être développer dans des secteurs d’avenir avec des emplois en énergies durables, avec un réseaux de transport en commun efficaces et en intégrants les gens les plus et issus des minorités. Je crois aussi que Trois-Rivières est une circonscription avec énormément de responsabilité pour tout ce qui touche à l’eau.

J’ai choisis le parti vert parce que les valeurs fondamentales du partis ( non-violence, respect de la diversité, sagesse écologique, la justice sociale, le développement durable et la démocratie participative) me rejoigne particulièrement. Ensuite, je crois que le parti vert est le parti le plus sérieux pour s’attaquer à la crise climatique qui menace notre futur. Le parti vert est aussi le seul parti à vouloir mettre en place le revenu minimum garanti, un programme qui permet de briser le cycle de la pauvreté. Comme travailleuse agricole, le parti vert est aussi celui qui me rejoint le plus avec ses politiques pour contrôler et limiter l’utilisation de pesticides. le parti Vert est aussi le parti le plus enclin à coopérer avec les autres parti.

3. Quelles actions comptez-vous poser pour répondre à l’urgence climatique? Êtes-vous favorable ou défavorable au passage au Québec d’oléoducs transportant des combustibles fossiles provenant de l’Ouest canadien ?

Le transport étant responsable de 28% de nos émissions de carbone, je compte appuyer des projets pour permettre à la ville de se munir d’un système de transport en commun efficace et abordable. Je veux aussi pouvoir aider des entreprises d’auto-partage à s’installer dans la régions, je suis persuadée que nous avons un bassin de population suffisant pour qu’un projet d’auto-partage soit non seulement viable mais très prospère. Je suis aussi pour un meilleurs transport interurbain tant qu’il est abordable et électrique. je veux aussi aider les entreprises de la régions à se moderniser pour réduire significativement leur émissions de gaz à effet de serre. je suis absolument contre toutes nouvelles constructions d’infrastructures liées aux combustibles fossiles.

4. Plusieurs acteurs économiques de la région revendiquent depuis plusieurs années la mise en place d’un lien ferroviaire avec un train grande fréquence (TGF) dans le corridor Québec-Windsor. Ce projet de VIA Rail passerait par Trois-Rivières. Qu’allez-vous faire pour accélérer le processus?

Je suis très favorable à la mise en place d’un TGF qui passerait par Trois-Rivières, tant qu’il est électrique (le but étant de réduire nos émissions de carbone, mais le fait est aussi que nous voulons le TGF durable et donc nous ne voulons pas avoir à le changer à court terme.) et abordable afin qu’il soit une véritable alternative à la voiture. Pour ce faire, mon parti ainsi que moi même proposant de nationaliser les rails. Cette solutions a été utilisée dans de nombreux pays avec des très bon résultats; cela empêche les compagnie se retrouvant avec un monopole de gonfler les prix des billets.

5. Les transferts fédéraux en santé représentent aujourd’hui environ 20% des dépenses des provinces en santé alors qu’ils ont déjà compté pour 50%. Que comptez-vous faire pour rétablir les transferts fédéraux en santé tout en respectant les champs de compétence du Québec?

Nous voulons instaurer un régime national des médicament comme c’est le cas dans la quasi-totalité des pays aillant une assurance santé universelle. Nous voulons aussi que le fédéral s’engage à couvrir des frais dentaires et nous voulons investir massivement en santé mentale.

6. Quelle est votre position sur le rapport d’impôts unique?

Je suis d’accord avec la proposition d’instaurer un rapport d’impôt unique, cela nous permettrait d’économiser des sommes importantes en frais administratifs. Nous ne devons cependant pas abandonnés les travailleurs des agence du revenus d’emplois canada. Comme la lutte à l’évasion fiscale est une priorité pour le Parti Vert, je crois que nous pourrions facilement proposer ce genre de missions au travailleurs qui se retrouverait sans emplois à Shawinigan et Jonquière. Ce sont des gens déjà formés pour évaluer des rapports d’impôt et des données fiscales et travailler avec les logiciels du gouvernement.

7. La crise des médias continuent de retenir l’attention. Les géants du Web que sont notamment Google et Facebook siphonnent les revenus publicitaires des médias imprimés. Comptez-vous imposer les revenus de ces géants et exiger qu’ils paient leur juste part de l’information?

Absolument. Je crois aussi que le gouvernement devrait aider les médias locaux à survivre. Les entreprises de médias locaux ne devraient pas être traiter comme de simple entreprises, mais comme des bien communs et des services au citoyens

8. Selon votre vision, quand, comment et par qui sera exécuté la gestion écoresponsable des déchets nucléaires et le démantèlement définitif de la centrale nucléaire de Gentilly-1, propriété du gouvernement fédéral ?

Comme gouvernement fédéral nous devrons prendre nos responsabilités et prendre des mesures pour entreposer de façon sécuritaires et le plus rapidement possible (loin des cours d’eau et des populations et de façon étanche). Confier cette gestions au secteur privé serait une erreur.

9. La crise de la pyrrhotite dure depuis plus de 10 ans dans la région. Que comptez-vous faire pour poursuivre ou augmenter le soutien du gouvernement fédéral en la matière?

Nous devrions établir des normes précises quand aux dédommagements pour les propriétaires afin d’éviter qu’ils doivent se battre individuellement. je considèrent que les propriétaires n’ont pas été négligents et doivent avoir accès à de l’aide financière.

10. Si vous êtes élu.e le 21 octobre prochain, quelles seront vos priorités en tant que député.e?

M’assurer que Trois-Rivières ai un environnement favorable pour que chacun puisse faire sa part pour lutter contre la crise climatique

11. Enfin, pourquoi devrions-nous voter pour vous?

Je veux représenter les gens de Trois-Rivières à long terme de façon honnête. Je veux amener les gens à être présent dans la lutte à la crise climatique par une démocratie participative.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.