La Gazette de la Mauricie, en collaboration avec la Caisse d’économie solidaire Desjardins et différents partenaires régionaux, vous présente la série Cap sur l’innovation sociale. Dans chacune de nos parutions d’ici juin 2019, nous mettrons en lumière un projet citoyen ou une initiative entrepreneuriale qui répond de façon originale à un besoin de notre collectivité. Voici le sixième de cette série de neuf reportages. Cet article est réalisé en collaboration avec le Consortium de développement social de la Mauricie.

Caisse d'économie solidaire Desjardins

Gazette de la Mauricie

Steven Roy Cullen, mars 2019

S’il faut en croire Mélanie Dagenais, agente de développement rural à la Municipalité de Lac-Édouard, le magasin général de cette localité de la Haute‑Mauricie est le « cœur du village » et il bat au rythme des résidents et villégiateurs.

Le magasin général de Lac-Édouard est en fait une coopérative de solidarité. Selon la Coopérative de développement régional du Québec, ce type d’entreprise d’économie sociale « est formé de travailleurs et d’utilisateurs ayant un intérêt commun qui se regroupent pour satisfaire leurs besoins et leurs aspirations ».

Un besoin commun

Avant la fondation du magasin général en 2013, les services de proximité étaient très limités dans la municipalité. « Quand on a besoin d’une pinte de lait ou d’un pain hamburger et que ça prend deux heures, voire deux heures et demie, et que ça coûte peut-être 15 $ ou 20 $ d’essence pour aller chercher ledit produit, c’est une perte de temps et ça nuit à la qualité de vie », renchérit Claude Lavoie, président de la Coopérative de solidarité de Lac-Édouard.

Une communauté mobilisée

Devant ce manque de services de proximité, la communauté s’est mobilisée. D’abord, les citoyens et citoyennes ont adhéré en achetant leur part sociale. Ensuite, les entrepreneurs des environs ont offert au-delà de 100 000 $ en cadeaux et promotions pour soutenir la construction du bâtiment abritant le magasin général. « Tous les gens ont mis l’épaule à la roue pour développer ce projet-là. Je pense que c’est notre plus grand succès », se réjouit Larry Bernier, maire de la Municipalité de Lac-Édouard.

« Le succès de la coopérative est dû exclusivement à un ingrédient, soit l’engagement des gens du milieu », renchérit une fois de plus monsieur Lavoie. Encore aujourd’hui, les résidents et villégiateurs contribuent à la réussite de la Coopérative de solidarité de Lac‑Édouard, qui est devenue, d’une certaine manière, un fer de lance de nouveaux projets. Ainsi, la coopérative a notamment joué un rôle dans la mise en place d’une compétition provinciale de canots et de rabaskas sur le lac Édouard.

Un lieu de rencontre

Le magasin général de Lac-Édouard offre une variété de produits allant des articles d’épicerie jusqu’aux souvenirs d’artisanat local, en passant par l’essence, le propane et les pièces de quincaillerie. Il est aussi un lieu de rencontre pour les citoyens de Lac-Édouard.

« C’est un lieu d’échange pour les gens qui passent ici. C’est la place [où] on vient chercher les nouvelles. On a besoin d’une information, on prend le téléphone et on appelle à la coop. Ça fait un peu drôle en 2018 de passer par le magasin général pour avoir des nouvelles, mais ici, c’est vraiment le cœur du village », souligne madame Dagenais.

L’automne dernier, la Coopérative de solidarité de Lac-Édouard procédait à l’agrandissement de ses installations après une année record dépassant les 800 000 $ de chiffre d’affaires.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.