Par Virginie Lessard, Septembre – octobre 2018

Le 24 octobre prochain, François Saillant sortira Lutter pour un toit, un livre sur le droit au logement. La Gazette de la Mauricie s’est entretenue avec lui pour en savoir un peu plus sur les sujets abordés dans cet essai.

François Saillant est un fervent militant de la lutte pour le droit au logement. Il a été coordonnateur et principal porte-parole du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) pendant près de 40 ans. ll a mené de multiples batailles pour la mise en œuvre, le respect et la protection du droit au logement et, plus particulièrement, en faveur du logement social. Il a déjà deux livres à son actif : La Régie du logement après 25 ans : un chien de garde efficace ? (2006) et Le Radical de Velours (2012).

De chapitres en chapitres, M. Saillant raconte diverses luttes marquantes pour le droit au logement menées au Québec, de l’après-guerre à aujourd’hui. Entre autres, il traite de la crise du logement de 1947. Cette période où les rescapés de la guerre n’avaient pas de logis a eu un impact majeur sur les politiques qui ont été adoptées par la suite. Ensuite, il dresse un portrait des luttes de rénovations urbaines contre les projets de démolitions qui ont eu lieu à Montréal. Un sujet qui n’a laissé aucun montréalais de glace. Il détaille aussi des combats plus récents : l’embourgeoisement des quartiers par exemple. Au total, 12 histoires marquantes de luttes pour le droit au logement sont racontées. Il conclut en faisant le point sur des défis actuels dans le domaine, notamment pour logement social.

Interrogé sur le lectorat cible de cet ouvrage, M. Saillant précise : « Ce livre s’adresse à tous, il a été écrit pour éduquer la population sur les enjeux et les problématiques majeurs qui ont façonnés le parcours du Québec dans le domaine du logement et qui ne doivent surtout pas être oubliés. ». Cependant, les militants actuels du droit au logement ne sont pas en reste : « Bien entendu, je pense aussi à ceux qui s’impliquent plus récemment dans les luttes populaires et qui ne connaissent pas nécessairement les combats du passé. Selon moi, il est important que ces gens engagés soient informés afin d’en tirer des leçons et agir en conséquence pour les luttes à venir. Que ce soit pour la manière de mener de front un combat, pour comprendre certaines stratégies à adopter ou pour connaître ce qui motive le gouvernement et les promoteurs privés, vous pourrez lire dans mon ouvrage beaucoup de renseignements sur ces sujets. »

Par le biais de son livre, M. Saillant cherche aussi à contribuer au développement d’une autre vision des villes et des résidences urbaines puisque l’urbanisme des villes a jadis été pensé en fonction des intérêts du capitalisme moderne. Il est convenu que la dernière parution de cet ardent-défenseur pour les mal-logés ne passera pas inaperçu cet automne. À lire, dès le 24 octobre !

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here