Alex Dorval – Juillet 2020

Le journal de Québec calculait récemment qu’entre 2013 et 2018, les émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’usine Kruger S.E.C. de Trois-Rivières ont fait un bond de 839,69 %. Une hausse fulgurante qui s’expliquerait selon la papetière par la production de carton recyclé, en place depuis 2017.

« Il est important de préciser que l’usine Kruger de Trois-Rivières produit depuis mai 2017 du carton doublure 100 % recyclé alors qu’avant, sa spécialité était le papier journal. C’est ce changement de production qui explique la hausse des GES par rapport aux données précédentes basées seulement sur la production de papier journal », explique Paule Veilleux-Turcotte, directrice aux communications chez Kruger Inc.

Pour Daniel Montplaisir, professeur et chercheur en chimie verte à l’Université du Québec à Trois-Rivières, la situation est inquiétante. « Il est préoccupant qu’un projet hautement financé par des fonds publics entraîne une hausse de GES aussi spectaculaire que 839% pour une hausse de production d’environ 40% », souligne-t-il.

Entre 2013 et 2018, les émissions de GES de l’usine Kruger de Trois-Rivières auraient fait un bond de 839% (Source: Journal de Québec) – Crédits photo: Dominic Bérubé

Toutefois, la situation serait en train de s’améliorer selon Mme Veilleux-Turcotte:

« En comparant uniquement les émissions de GES en lien avec la production de carton, l’usine de Trois-Rivières a réduit ses GES de 20% en 2019 par rapport aux GES émis en 2018, et cette tendance à la baisse se poursuivra au cours des prochaines années. De plus, l’empreinte écologique de l’usine s’est atténuée puisque la totalité des matières utilisées dans la fabrication du carton sont recyclées, ce qui n’était pas le cas quand l’usine produisait du papier journal. »

M. Montplaisir souligne que cette affirmation n’est vraie qu’en partie puisque la pâte thermomécanique peut être produite à 100% par des résidus de scieries pour une empreinte écologique relativement faible, tout comme le carton recyclé. De plus, dit-il, « le changement de production de papier journal à carton doublure 100% recyclé a eu comme effet pervers d’éliminer la production de vapeur de l’usine de pâte thermomécanique par énergie électrique propre pour la remplacer par le brulâge de combustible pétrolier émetteur de GES. »

Le professeur regrette que la direction de Kruger ne se soit pas préparée à la situation. Ce dernier croit que « des mesures pourraient être envisagées pour réduire cette hausse d’émissions qui était prévisible comme, par exemple, le brûlage de biomasse résiduelle. »

Généreux de fonds publics

Les diverses sociétés de Kruger ont reçu plusieurs millions de subvention en provenance du Fonds Vert dans le cadre du Plan d’action sur les changements climatiques 2006-2012.

Le 6 février 2018, la Ville de Trois-Rivières choisissait d’octroyer à Kruger 250 000 $ par année pendant quatre ans à partir de son enveloppe discrétionnaire. Cette décision a été prise par le conseil municipal peu avant l’arrivée en poste du maire actuel Jean Lamarche et a été vivement critiquée par la Fédération canadienne des contribuables (FCC). Le nouveau maire de Trois-Rivières a toutefois défendu la décision en arguant qu’il s’agissait d’un projet d’investissement de 57 millions, fait conjointement avec Investissement Québec et la Ville de Sherbrooke permettant de préserver des centaines d’emplois. Notons qu’Investissement Québec détient 37,5 % des parts de Papiers de spécialité Kruger Holding S.E.C.

Cumulant plus de 1,1 milliard de dollars de subventions provenant des coffres du gouvernement québécois depuis 1993, la papetière est régulièrement critiquée par l’industrie pour sa proximité avec l’État.

Déclaration obligatoire

Les entreprises qui produisent 10 000 tonnes métriques en équivalent CO2 et plus sont tenues de soumettre leur volume de GES émis annuellement auprès du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques en vertu du Règlement sur la déclaration obligatoire de certaines émissions de contaminants dans l’atmosphère.

Consultez les autres articles et chroniques de notre section Environnement 


Sources :

http://www.environnement.gouv.qc.ca/changements/ges/registre/index.htm

https://www.journaldequebec.com/2020/06/27/voici-les-100-plus-importants-pollueurs-du-quebec?fbclid=IwAR2KleCs0idvMH53g_T3ZQgS2c4XCUrNzXiscLTyVo-Vsp0s-LifEr9uGKE

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/786566/pollution-atmospherique-trois-rivieres-particules-fines-oms-kruger-wayagamack-aluminerie-becancour

https://www.journaldequebec.com/2020/06/27/la-pollution-cachee-des-papetieres-quebecoises

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2019-10-21/quand-les-villes-donnent-aux-entreprises

https://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/ressources-naturelles/projet-de-575m-pour-kruger-en-vue-d-une-nouvelle-usine/604346

https://www.latribune.ca/actualites/kruger-change-la-vocation-de-son-usine-eb32c8395926ac4d93917866dd289e78

https://www.journaldemontreal.com/2018/08/28/kruger-accro-a-laide-de-letat

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.