libre echanche - front credi j chamberland
Crédit: Jean Chamberland

Lionel Arseneault, mai 2015

L’histoire du Québec et de la Mauricie est marquée par l’agriculture, principal moyen de survivance économique, culturelle et sociale. Façonnés par notre passé agraire, plusieurs traits de notre identité collective, dont l’esprit de solidarité, nous imprègnent encore aujourd’hui.

Bien que l’agriculture ne constitue plus le centre de la vie communautaire des Mauriciennes et Mauriciens, elle continue sa mission essentielle de nous nourrir tout en permettant l’occupation dynamique de notre vaste territoire et le maintien de la qualité des paysages ruraux.

Relève agricole et vitalité des communautés rurales

En Mauricie, le nombre d’entreprises agricoles diminue rapidement passant de 1111 en 2004 à 998 en 2010, ce qui représente une baisse de 10,2 %. Leurs propriétaires sont vieillissants. Seuls 30 % des plus de 55 ans ont identifié une relève. C’est donc une perte potentielle de 250 entreprises d’ici 5 à 10 ans. Cela signifiera moins de dynamisme du territoire agricole et une pression accrue sur la vitalité des communautés rurales.

Des choix locaux

Pour relever les défis de l’agroalimentaire en Mauricie, des actions se mènent à divers niveaux. En faisant des plans de développement de la zone agricole (PDZA), les MRC et villes font des choix. À Shawinigan, Trois-Rivières et dans les MRC de Maskinongé et des Chenaux, les intervenants du monde agricole, les municipalités et les citoyens se concertent dans le but de soutenir la relève agricole, les circuits courts agroalimentaires, l’agrotourisme et le développement des qualités entrepreneuriales des producteurs.

….et régionaux

Le Plan de développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Mauricie 2010-2015, élaboré sous l’égide de la Conférence régionale des élus, a permis d’élaborer une vision commune autour du thème : penser et agir collectivement pour réaliser un monde de proximité. Voilà des objectifs qui en découlent :

  • Favoriser le développement des marchés de proximité en Mauricie et évaluer le potentiel de nouveaux marchés hors de la zone locale pour les produits distinctifs ou de spécialité.
  • Favoriser l’achat local et améliorer la mise en marché des produits régionaux en assurant et en soutenant les initiatives d’identification et de valorisation de ceux-ci.
  • Favoriser la transformation dans les entreprises agricoles et agroalimentaires.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.