Laura Lafrance, mai 2019

Élément majeur du patrimoine québécois, les aires forestières de la Mauricie offrent à ceux et celles qui les fréquentent plusieurs opportunités d’apprentissage. Les services qu’on y offre permettent de se ressourcer tout en s’éduquant sur le monde de la faune et de la flore, notamment via les nombreuses activités d’observations proposées un peu partout dans la région.

Activités éducatives

Chaque année, l’Association forestière de la Vallée du Saint-Maurice (AFVSM) organise des ateliers éducatifs, des activités d’information et des visites forestières dans le but d’informer et de sensibiliser la population sur l’importance d’utiliser les ressources sylvestres de façon durable. L’AFVSM organise également une variété de programmes éducatifs à l’intention des élèves des niveaux primaire et secondaire.

association forestière saint-maurice AVFSM
L’Association forestière de la Vallée du Saint-Maurice (AFVSM) organisent des visites forestières éducatives qui nous permettent de tirer profit des nombreuses opportunités d’apprentissage offertes par nos forêts.
Crédits : AFVSM

Activités de découverte

D’autre part, durant la saison estivale, le Parc national de la Mauricie offre des activités dites d’interprétation en compagnie de naturalistes ainsi que des activités d’observation et de découverte.

Il y a également le Parc de la rivière Batiscan qui propose à ceux et celles qui le fréquentent plusieurs activités notamment des ateliers, des tables d’animation, des tours guidés en forêt et des causeries.

Les gens de la Haute-Mauricie n’ont rien à envier aux autres citoyens de la Mauricie puisque le Centre d’interprétation de la nature du parc des Chutes‑de‑la‑Petite‑Rivière‑Bostonnais permet à ses visiteurs d’acquérir diverses informations sur la faune et la flore de ce milieu forestier.

Mentionnons également que nombre de pourvoiries offrent des occasions et des facilités pour découvrir les multiples facettes de la forêt.

Initiative d’auto-formation

Et que dire des initiatives d’auto-formation. Le Club d’ornithologie de Trois-Rivières (COTR) visant à regrouper les observateurs de la région en est un bel exemple. Fondé en 1987, le Club regroupe des amateurs d’observation forestière qui s’adonnent à l’observation, l’étude et la protection des oiseaux du territoire. De nombreuses activités y sont proposées : sorties d’observation, activités de recensement et conférences. Le Club permet à tous, novices ou initiés, de découvrir ce volet de la zoologie. Membre du regroupement provincial Québec Oiseaux, le COTR compte une centaine d’ornithologues amateurs et offre la possibilité d’apprendre à reconnaître les différentes espèces d’oiseaux, de participer à des discussions sur le sujet et de côtoyer d’autres passionnés.

La forêt, lieu de savoir

Avec l’été et le temps chaud qui approchent, le temps d’aller en forêt, de séjourner en pourvoiries et de fréquenter les parcs forestiers de la Mauricie est enfin arrivé. La forêt se révèle une superbe école grandeur nature et la Mauricie est nettement bien pourvue en la matière. Profitons-en!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.