René LordRené Lord, juin 2017

Vous chantez. Vous dansez. Vous faites de la peinture, de la sculpture. Vous gardez votre talent caché par gêne ou encore faute d’occasion de vous faire valoir. Mais, au fond, vous rêvez de montrer votre savoir-faire. Les Découvertes culturelles vous offrent cette chance. C’est une initiative, unique au Québec, mise de l’avant par le Service des loisirs de la Ville de Trois-Rivières. Depuis 40 ans, l’événement a permis à des centaines d’artistes de sortir de l’ombre en utilisant les lieux de diffusion dont dispose la municipalité.

La Ville met à la disposition des artistes-citoyens ses salles d’expositions ou de spectacles occupées tout au cours de l’année par de grands noms des arts visuels ou des arts de la scène. Pour avoir accès à ces installations et aux ressources professionnelles qui leur sont associées, il suffit de s’inscrire en janvier et février en prévision de l’événement qui a lieu la dernière fin de semaine d’avril. Pas de discrimination, pas de limite de genres ou d’âge. Il faut juste être citoyen de Trois-Rivières. Évidemment, le comité d’admission se réserve le droit de refuser des propositions extravagantes, mais, comme le signale le coordonnateur Dan Magny, cela s’est produit une seule fois.

Une fois inscrites, les personnes intéressées sont conviées à une séance d’information suivie d’une nouvelle rencontre pour la signature d’un contrat en bonne et due forme. Les exigences sont minimes. «Nous cherchons à éliminer tout aspect mercantile de l’événement, explique Dan Magny, pour éviter d’incommoder les visiteurs ou spectateurs».

Par la suite, les artistes peuvent profiter de l’expertise de la metteure en scène, Lucie Trudeau, de celle des techniciens de scène de l’Amphithéâtre, de la salle Thompson et des ressources rattachées aux salles d’exposition : Maison Rocheleau, Foyer Gilles-Beaudoin, Hall Henri-Audet et le Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac. Les participants sont entourés, encadrés, appuyés de manière à pouvoir offrir le meilleur de leur talent.

Le groupe Les cuillères à carreaux est au nombre des 214 artistes qui se sont
produits sur les scènes de la ville au cours des Découvertes culturelles.

L’édition 2017 des Découvertes culturelles, qui avait lieu les 28, 29 et 30 avril a d’ailleurs permis de constater la variété des modes d’expression et la qualité des productions. Sur scène, des genres aussi hétéroclites que la danse sous diverses formes, la chanson, l’acrobatie et même l’art du siffleur et de la drag-queen ont soulevé l’enthousiasme des spectateurs. Quel défi pour la metteure en scène d’orchestrer tous ces éléments pour réaliser un ensemble cohérent et rythmé ! Pour ce qui est des arts visuels, encore des disciplines variées ont offert un panorama riche et de belle tenue : peintres et sculpteurs côtoyaient avec bonheur des créateurs de figurines originales, des verriers et des photographes.

Il importe aussi de souligner la contribution considérable des écoles qui ont permis aux jeunes de se faire valoir aussi bien sur scène qu’en salle d’exposition.

L’organisation a voulu, de plus, offrir aux participants une motivation additionnelle. Des jurys apprécient les productions offertes et déterminent des coups de cœur. Ainsi, des artistes choisis au cours des Découvertes pourront se produire au FestiVoix, et des exposants sélectionnés participeront à un événement-vente au Centre Les Rivières.

Alors, l’artiste en vous n’a plus aucune raison de rester anonyme.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.