Alex Dorval – Coordonnateur par intérim – La Gazette de la Mauricie

Je m’abstiendrai de faire état des lieux de la crise pandémique et des recommandations qui en découlent en prenant pour acquis que les médias d’actualité du Québec et de la région ont très bien fait leur travail depuis la déclaration d’urgence sanitaire du gouvernement québécois vendredi dernier et en relayant le point de presse du premier ministre en ce dimanche après-midi. Si vous n’êtes pas encore informés, je vous invite à consulter les liens en bas de page de cet article. C’est plutôt dans un élan d’appel à la solidarité régionale que je souhaite m’adresser à vous aujourd’hui.

Pas de secret ici, y’a du foyer de personnes âgées au pouce carré dans la région. Et qui dit population vieillissante dit vulnérabilité grandissante. Vulnérabilité, surtout en ce qui a trait à l’isolement et au fait que les personnes aîné.es font partie des groupes sociaux les plus à risque d’aggravations en cas d’infection virale. D’autres restrictions telles que l’éloignement potentiel de leur résidence par rapport aux cliniques, l’accès à la mobilité ainsi que la crainte justifiée des bains de foules sont autant de motifs qui font en sorte qu’il faille se montrer solidaires à l’endroit de ces dernier.es.

Le Trille Rouge ou Trillium Erectum est emblématique des forêts de la région. De par sa forme, couleur et de par l’origine étymologique de son nom latin, le trille nous invite à se tenir debout. Un symbole de circonstance. Un appel à la solidarité !

Prenons du temps pour nous tenir informer au quotidien et appeler nos proches aînés pour les sécuriser face à la situation. Rendons-nous disponibles pour jouer les taxis au besoin. Contactons les résidences et organismes régionaux qui travaillent auprès des aîné.es et proposons leur d’aller faire l’épicerie d’un.e vieil.le ami.e.

Notre région déborde de travailleur.ses communautaires qui ont au quotidien le cœur sur la main et la main tendue vers les autres. À l’instar de ceux et celles-ci et des employé.es du CIUSSS-MCQ et des CHSLD de la région, prenons la pause qui nous est offerte comme une opportunité de se réapproprier nos valeurs collectives d’altruisme et d’entraide.

Quant aux rassemblements publics et sorties, tentons de nous limiter aux commissions essentielles et rencontres de petits groupes. Favorisons les repas à domicile et repas pour emporter.

Ralentir

Les mesures communautaires déployées partout au Québec nous permettent de croire que nous serons en mesure de contrer la pandémie, mais la bienveillance de chacun.e est de mise. Pour ne pas semer un climat de panique, nous partageons la responsabilité collective de ralentir chacun.e nos activités et de se faire rassurant auprès de nos aïeux.

Après tout, ce serait plutôt ironique que l’ancienne capitale nationale des pâtes et papier vienne qu’à manquer de «papier Q». Et si on venait qu’à atteindre le bout du rouleau, gardons en tête qu’il restera toujours de La Gazette… pour le bien commun ! 😉

La Gazette Populaire, 22 octobre 1989

Liens utiles:

COVID-19 : point de presse du 15 mars de Québec

[À revoir] COVID-19 : le point de presse quotidien de François Legault. Québec demande la fermeture des bars, cinémas, centres de ski, bibliothèques, cabanes à sucre, buffets et piscines. Le gouvernement ordonne également aux restaurants de se limiter à 50% de leur capacité d'accueil avec une distance d’un mètre entre les tables.À lire => rc.ca/RRx9Zm

Posted by Radio-Canada Information on Sunday, March 15, 2020

https://www.who.int/fr/home

https://msss.gouv.qc.ca/professionnels/maladies-infectieuses/coronavirus-2019-ncov/

https://www.lenouvelliste.ca/actualites/covid-19-quatre-cliniques-designees-ouvriront-dans-la-region-c93afa0f07caca59df6bb20beb226bbe

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1666117/covid19-quebec-etat-urgence-sanitaire-pandemie

https://www.ledevoir.com/documents/special/20-03_covid19-carte-dynamique/index.html

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here