Crédits : Amélie Singcaster

Magali Boisvert, 28 juin 2016

Dimanche dernier, le 26 juin, deux femmes ont foulé les planches de la scène Loto-Québec dans le cadre du Festivoix. Deux femmes qui sont à la fois chanteuse et leader de leur groupe. Foxtrott, le groupe de Marie-Hélène Delorme, s’est présenté devant la foule du parc portuaire avec une nonchalance certaine, qui reflète le style de sa musique, d’un genre électronique au rythme coloré et entraînant. Bien appuyée par ses musiciens, Marie-Hélène a su introduire ses chansons au public, qui était majoritairement féminin. Toutes les chansons du groupe sont en anglais, d’où sa popularité grandissante à l’international.

            Puis, Cœur de pirate a fait son entrée tant attendue. Elle a entamé la soirée avec une série de chansons de son répertoire, mais elle a dû faire une pause imprévue, assaillie par une horde d’adversaires de petite taille auxquels elle ne s’était pas préparée à faire face. La scène était en effet envahie par les insectes, attirés par la lumière et la chaleur. C’en est ainsi à chaque édition ; l’an dernier, au spectacle de Patrick Watson, un claviériste avait même avalé un moustique ! Cœur de pirate a d’ailleurs arrêté de jouer à un moment pour demander si elle pouvait avoir un ventilateur ou du chasse-moustiques. Énergique, elle n’en a pas pour autant baissé les bras. Elle a livré une belle performance que ce soit seule au piano ou accompagnée de ses musiciens et a su toucher le cœur du public en se présentant sur scène avec sa fille dans les bras à la suite de son rappel. En rétrospective, ce fut un spectacle haut en couleurs pour tous — mais si vous prévoyez revenir à la grande scène, pensez à amener du chasse-moustiques !