Éric Morasse – Le Bulletin des Chenaux – Médias partenaires – Février 2021

On surveille avec attention les développements autour du projet de L’Aubuchon, un café-resto qui devrait ouvrir ses portes à Champlain en juin ou juillet prochain. On le présente comme un endroit offrant un menu de qualité ainsi que des produits locaux et artisanaux, mais ce sera aussi bien plus que ça. C’est la vocation sociale qui est au cœur du projet.

Benjamin Picard-Joly et Marie-Pier Godin, cofondateur de L’Aubuchon, café à mission sociale qui ouvrira ses portes dans la municipalité de Champlain à l’été 2021.

C’est un couple de Sainte-Anne-de-la-Pérade qui est à l’origine du projet, Benjamin Picard-Joly et Marie-Pier Godin. « Suite à la pandémie, moi et ma conjointe on a décidé de prendre de l’avance sur notre projet de retraite », nous dit Benjamin en rigolant. Ils sont rapidement rejoints par Jo Letarte pour former ce qui sera avant tout une coopérative de travail, une organisation horizontale où tout le monde aura son mot à dire, une gestion par consensus.

« Et plus qu’un café-resto, ce qu’on vise c’est le 3e lieu », nous explique Benjamin. Le concept de 3e lieu fait référence à des espaces accueillants et ouverts, un endroit chaleureux qui offre une alternative entre les deux autres lieux de la vie quotidienne; la maison et le travail. « On  veut axer sur autre chose que la consommation, que ce soit davantage un endroit où sortir du quotidien ». Une entreprise hybride, entre le commerce de proximité et l’économie sociale.

C’est vraiment la mission sociale qui est au cœur du projet et l’on veut rejoindre une clientèle très vaste, que ce soit un lieu pour toute la famille et pour toutes les générations. Un lieu animé par la création d’évènements, « pour nous et pour la communauté », précise M. Picard-Joly. « On pourrait avoir par exemple une sorte de Fab-Lab intergénérationnel ».

Les idées ne manquent pas et la porte est ouverte à toutes sortes de propositions puisque, comme le rappelle Benjamin, c’est une coopérative. « Ça va aller selon les idées des gens de la coop, pas juste des propriétaires ».

Actuellement, l’Aubuchon est en démarrage, rassemblant ses premiers membres et ses partenaires. On sait déjà qu’on offrira du café de la Brûlerie Deschambault, du thé de Camélia Synensis, des Kombuchas. On veut aussi offrir des produits en vrac, de l’artisanat, des produits locaux. « On vise un certain niveau de qualité ».

On peut suivre le développement du projet en suivant la page Facebook de L’Aubuchon où l’on dévoilera continuellement les nouveaux partenaires et fournisseurs. On surveille également la campagne de sociofinancement pour le projet qui devrait débuter le 1er mars.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.