JQSI – Comité de solidarité/Trois-Rivières – Novembre 2020

Lancement des 24es Journées québécoises de la solidarité
internationale sur le thème de la justice migratoire

Le Comité de Solidarité/Trois-Rivières est heureux de lancer sa programmation d’activités des Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI) qui auront lieu en format virtuel du 5 au 14 novembre sur le thème de la justice migratoire. Les JQSI, qui en sont à leur 24e édition, permettront de rejoindre le public de la région par le biais de projections, de publications, d’un panel et d’une exposition qui seront gratuitement accessibles en ligne au cs3r.org/jqsi.

Les migrations : des histoires humaines

En 2019, 79,6 millions de personnes dans le monde, soit 1 personne sur 100, ont été forcées de quitter leur foyer. De ce nombre, 40% étaient des enfants. Derrière cette hausse effarante des migrations forcées, il y a une augmentation des conflits, des désastres naturels et des inégalités mondiales. Il y a aussi notre système économique fondé sur l’exploitation des ressources naturelles du Sud qui se fait aux dépens des conditions de vie, des droits humains, de la paix et des écosystèmes des populations du Sud. Les
injustices auxquelles font face les personnes migrantes sont complexes et nombreuses : violations de droits humains, inégalités et racisme systémique, criminalisation et détention, exploitation économique et sexuelle, etc. La justice migratoire nous amène à poser un regard juste et solidaire sur les réalités vécues par les personnes migrantes, ici comme ailleurs, et à s’assurer que leurs droits soient respectés. C’est pourquoi la justice migratoire considère la migration comme un phénomène profondément humain, a priori possible et positif, plutôt qu’interdit et négatif.

La pandémie de COVID-19 a aggravé les injustices subies par les personnes migrantes et réfugiées. Au Québec, les personnes sans statut ou au statut précaire ont encore un accès restreint ou inexistant aux soins de santé, notamment au test de dépistage du coronavirus. Très nombreuses à travailler dans les industries et services jugés essentiels, les personnes migrantes sont plus à risque de contracter la COVID-19. Bien qu’elles soient frappées durement par la présente crise économique, elles sont généralement exclues des programmes d’aide gouvernementale.

À l’international, les personnes migrantes et réfugiées sont durement touchées par les mesures restrictives aux frontières : hausse des refoulements des personnes réfugiées et des demandes d’asile refusées, etc. Selon l’organisme Plan International, le durcissement des frontières a affecté particulièrement les femmes, les filles et les enfants déplacés dans les Amériques en les rendant vulnérables face à l’exploitation sexuelle, aux violences et au travail forcé.

Aperçu de la programmation régionale

L’équipe du CS3R, en collaboration avec des partenaires régionaux et provinciaux, a élaboré une programmation variée d’activités, d’outils et d’actions pour sensibiliser et mobiliser le public de la région sur le thème de la justice migratoire. Pour la programmation détaillée, consultez le site cs3r.org/jqsi.

La Soirée de courts métrages engagés du 6 novembre sera diffusé de 19h30 à 21h30 sur le site de Culture Trois-Rivières, partenaire de l’événement. Les P’tites Vues proposent une soirée de courts métrages internationaux qui abordent les thématiques des migrations, de l’engagement social, de l’environnement et l’art engagé.

Le 10 novembre prochain, le film Loin de Bachar sera diffusé dès 19h30 gratuitement et en direct sur la page Facebook de l’Association des organismes en coopération internationale (AQOCI), organisatrice de l’activité. Loin de Bachar trace un portrait tout en nuances d’une famille réfugiée syrienne établie à Montréal, dont le quotidien demeure traversé par une guerre qui ne finit pas. La diffusion sera suivie d’un échange virtuel avec le réalisateur Pascal Sanchez et Muzna Dureid, militante pour la construction de la paix en Syrie.

Le mercredi 11 novembre, vous pourrez assister au Vernissage virtuel de l’exposition Change le monde, une œuvre à la fois. En présence d’intervenant·e·s, de participant·e·s et du public, il y aura diffusion de capsule-vidéos présentant quelques-unes des centaines d’œuvres d’art réalisées en 2019-2020. La 9e édition de ce projet d’éducation populaire et d’art engagé a réuni près de 300 participants et participantes des milieux communautaires et scolaires. Inscription obligatoire au tinyurl.com/VernissageCMOF

Un panel en ligne, « Les migrations : une histoire de solidarité », sera diffusé par l’AQOCI le 12 novembre dès 16h. Nous pourrons entendre Mme Marie-Claire Rufagari, chercheure et formatrice sur les migrations depuis 25 ans et la Professeure Ndioro Ndiaye, présidente de l’Alliance pour la Migration, le Leadership et le Développement (AMLD). Le tout sera animé par l’artiste La Bronze, porte-parole des JQSI 2020, qui fera également une prestation musicale.

Finalement, du vendredi 13 novembre au 15 novembre, les mauriciens et mauriciennes sont invitées à visionner gratuitement le film « Dheepan » qui raconte l’histoire de trois personnes réfugiées tentant de se refaire une nouvelle vie en France après avoir fui la guerre civile dans leur pays d’origine. Inscription obligatoire au tinyurl.com/DiffusionDheepan

Le CS3R : un leader en éducation populaire et en solidarité internationale

Le Comité de Solidarité/Trois-Rivières (CS3R) a reçu le mandat de coordonner les activités des JQSI en région, puisque l’organisme trifluvien est un leader en ce qui a trait à l’éducation populaire et à la solidarité internationale. Chaque année, plusieurs centaines de personnes assistent aux différentes activités réalisées par le Comité de Solidarité/Trois-Rivières dans le cadre des JQSI.

Ces activités ont lieu dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale grâce à l’appui financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec. Ces événements sont coordonnés au Québec par l’Association québécoise des organismes en coopération internationale (AQOCI).

Consultez l’onglet International de La Gazette de la Mauricie

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.